/|\ - Accueil » Actualités druidiques » Honneurs au Maître des Étoiles : Solstice d’Été Roue 4

Honneurs au Maître des Étoiles : Solstice d’Été Roue 4

Cette  cérémonie de Solstice en l’honneur du Maître des Étoiles, Belenos, aura vu enfin le retour des grandes assemblées, avec de nombreux invités venus faire l’expérience d’une cérémonie à nos côtés. Nouvelles têtes, et nouveau lieu également, puisque la célébration s’est déroulée dans une clairière polythéiste fraîchement ouverte dans la forêt de Nevet : la clairière des Houx.

Ouverture

Photo de Léa Lezé, avec son aimable autorisation

Procession avec le mat de Belenos et sa couronne solaire, accueil dans le cercle, prières sacerdotales et druidique, conscience des directions et de la paix… voici quelques ingrédients de l’ouverture d’un Solstice d’Été, sans oublier tous les détails qui font la richesse de ces célébrations collectives, avant d’en arriver au cœur : l’invocation et les offrandes à Belenos.

Invocation

Invocation aisée, tellement il était déjà présent avec nous… Mais avec l’importance de cet instant où les Ovates formalisent et incarnent l’appel des hommes et des femmes réunis, en prenant sur eux la responsabilité de l’invocation. Car telle est leur charge et leur engagement.

Le mat de Bel

L’accrochage des rubans sur la roue solaire du mat de Bel est toujours un moment fort de cette cérémonie du Solstice d’Été.

Millepertuis sur le mat du Maître des étoiles

Cette Roue il était décoré de millepertuis, fleur solaire, par les bons soins de Noema.

Accrochage des rubans sur le mat du Maître des Étoiles

Chacun vient ajouter son ruban à l’œuvre collective.

Message du Maître des Étoiles

Et en écho, le Maître des Étoiles rappelle son message fort de cette année, par la voix de l’Ovate qui l’a invoqué, après l’offrande faite par Saomma au nom de la communauté, en réaction à ce qu’incarnait ce geste : le fait d’être réunis et d’œuvrer ensemble.
« Communauté, commune idée, communes valeurs », mélopée qui s’impose et se répand dans le cercle.
De l’importance de se réunir autour de cette vision portée par Dahut d’un druidisme à nouveau vivant et moteur dans la société, rassembleur et innovant !

Échanges

Vers la fin de la cérémonie, après le « relâchement » de Belenos, l’Ovate Yavanna ressent le besoin de revenir vers l’ancrage et l’humilité de l’humus, pour accepter de redevenir simple humaine d’où la divinité est repartie…

Photo de Saomma, avec son aimable autorisation

Doigts enracinés dans la terre, avant de reprendre sa posture de dirigeante pour répondre aux nombreuses questions des invités, aux côtés des autres sacerdotes…

Photo de Saomma, avec son aimable autorisation

Taliesin, plongé dans ses explications aux questions qui surgissent après la fin de cérémonie… La transmission basée sur l’expérience vécue est toujours plus riche et mieux intégrée…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.