Catégorie : Pleines Lunes

Cercles de Pleine Lune

Dahut vous accueille lors des cercles de Pleine Lune sous les frondaisons de l’Arbre de Lumière

L'Arbre de Lumière de Dahut

Lors de chaque Pleine Lune, venez recevoir les présents de Dahut et partager au sein du cercle un temps de reliance, de méditation et de parole autour de la spiritualité druidique et des valeurs païennes.
Yavanna, Prêtresse de Dahut, vous invite à la rejoindre pour honorer sa Déesse patronne, recevoir sa Bénédiction et ses messages, dans la convivialité, le respect et l’inspiration.

Au programme des cercles de Pleine Lune

  • Appel de l’Arbre de Lumière
  • Cercle des Bougies
  • Partage de la boisson de convivialité
  • Bénédiction par l’Eau des Étoiles
  • Temps de parole autour d’un thème de spiritualité
  • Partage de la Pomme Rouge
  • Et tout ce que l’inspiration des participants comme de Dahut amènera dans le cercle.

En pratique

Le Médaillon de la Prêtrise de Dahut

De 19h30 à 22h environ.
Accueil à partir de 19h15 au 2 route de Chateaulin à Locronan.

Prévoir d’apporter une bougie qui vous représentera dans le cercle et qui puisse se poser sur une table.

Sur inscription uniquement, contacter Yavanna sur yavanna@druidisme.fr

Cet évènement étant organisé par la Prêtrise de Dahut et relevant du domaine sacré, un contre-don est demandé mais il est libre à partir de 1€ symbolique afin que le sacré reste accessible à tous, sans pour autant négliger la valeur de ce qui est mis en place lors du cercle de Pleine Lune.
Cette somme sera versée au compte de l’Association de Culte de l’Ordre Druidique de Dahut, pour l’organisation matérielle des cercles (boissons, fournitures…) et le soutien aux projets de l’Ordre Druidique de Dahut.

Prochaines dates : samedi 21 août ; mardi 21 septembre ; mercredi 20 octobre

Pleine Lune de la Vie Roue 4

Cette Roue les fêtes de Airmid et de Cernunnos tombent lors de la même pleine lune, faisant résonner la puissance de la Pleine Lune de la Vie, où monde végétal et monde animal vibrent du même appel à la Vie ! Les invités et sacerdotes de l’Ordre Druidique de Dahut se sont retrouvés sur les pentes du Menez Lokorn en Neved pour honorer les deux Aînés.

Fête de Cernunnos

La première partie de la cérémonie a fait vibrer les tripes et les cœurs dans l’Antre du Cornu. Tambours, voix, pieds, ont résonné autour du feu, et le hochet a rythmé les hommages et les offrandes à Cernunnos. La pulsion du Maître des Animaux nous a tous habités si profondément que nul n’est sorti de la reliance pour prendre des photos…
Parfois le sacré prend totalement le pas sur le profane et c’est bien ainsi. Nous serions bien restés plus longtemps autour du feu de l’Antre, mais une autre divinité réclamait notre attention et nos hommages.

Le Prêtre du Cornu Taliesin et la chienne Ina lors de la Pleine Lune de la Vie
Photo de AnaYs, avec son aimable autorisation.

Alors que nous nous déplacions d’un foyer à l’autre, le Prêtre du Cornu savourait la compagnie de la chienne Ina…

Fête d’Airmid

Vint alors le temps d’honorer la Maîtresse des Bourgeons et de la Sève, la douce Airmid au masque blanc et au manteau vert…
L’Ovate se concentre pour l’appeler au milieu du cercle.

L'Ovate Yavanna invoque Airmid lors de la Pleine Lune de la Vie
Photo de Bleuennie, avec son aimable autorisation.

Après le mouvement et le battement du Cornu, nous voilà assis pour entrer dans un autre rythme, celui d’un monde qui nous est à la fois si étranger et si proche…

Sacerdotes assis dans le cercle de la Pleine Lune de la Vie

Le monde végétal a bien des choses à nous apprendre sur l’enracinement, mais avec Airmid ce sont les bourgeons qui sont à l’honneur, et sur les plants de myrtilles du foyer de la Déesse, l’Ovate prélève justement les bourgeons qui vont être confiés aux participants en échange de leurs offrandes : présent de la Déesse, sacrifice du monde végétal pour nous inviter à méditer sur la puissance du bourgeonnement et l’élan de vie dans notre propre cheminement.

L'Ovate prélève des bourgeons lors de la Pleine Lune de la Vie

Pleine Lune de l’ouverture du chemin Roue 4

Pleine Lune de l’ouverture du chemin

En ce début de Roue 4, Altos, le Maître de l’Espace et des Chemins, a appelé à se réunir en son foyer du Menez Hom à l’occasion de la célébration polythéiste qui a marqué la Pleine Lune de l’ouverture du chemin spirituel de la Roue.

Sacerdotes, fidèles et invités de passage se sont donc retrouvés près du cairn à la croisée des chemins.

Les pieds dans les ajoncs et la bruyère, la tête dans le vent nous avons honoré chacune des divinités qui résonne avec la Pleine Lune : Aliya, Maïwena, Taranis, Belisama, Océane, Airmid, Dahut et Dagda. Offrandes matérielles, liquides, et élan du coeur se sont succédés, et l’émotion du chant de Dahut s’est envolé emporté par le souffle des hauteurs.

Pierres des terroirs

Puis est venu le temps d’honorer le maître des lieux. En guise d’offrande, Altos avait demandé que chaque participant à la cérémonie apporte avec lui une pierre trouvée sur les chemins de son terroir. Cela afin de contribuer au travail de connexion de ces lieux au vaste réseau de chemins en cours de reconstruction sous la direction d’Altos. Ce réseau invisible mais puissant qui permet que circule à nouveau les messages et appels, les flux souterrains comme aériens, d’un lieu à l’autre sur le territoire, autour de ce cœur qu’est le foyer d’Altos sur ce mont face à la Baie d’Ys.

Célébration de la Pleine Lune de l'ouverture du chemin au foyer d'Altos

Ainsi chacun fut invité à confier sa pierre au cairn, et l’Ovate investie put se laisser traverser par le processus d’intégration et de connexion de chaque nouveau lieu, tissant de nouveaux flux ou en renforçant d’autres…

Message d’Altos

 

À l’occasion de cette Pleine Lune de l’ouverture du chemin de la Roue, la première sur ce sentier de compréhension spirituelle marqué par les grandes fêtes sacerdotales, Altos avait également un message important à faire passer :

  • Trouvez la première pierre sur votre chemin et posez la au premier carrefour en mon honneur,
  • Puis trouvez le premier bâton sur votre chemin et décorez le selon vos symboles et vos couleurs,
  • Enfin mettez un pas devant l’autre pour faire avancer votre corps, déployer votre esprit et ouvrir votre cœur.
  • Alors pas après pas, jour après jour, lune après lune, vous progresserez vers la pleine incarnation de votre être, et une certaine forme de bonheur…

Cérémonie de Pleine Lune, la dernière de la Roue 6

Une cérémonie de Pleine Lune tout à fait exceptionnelle en cette fin de Roue 6. La dernière pour ainsi dire. Compte tenu du couvre-feu, nous avons dû reporter la cérémonie au matin de la journée, mais nous étions malgré tout dans les temps. Cette cérémonie de Pleine Lune, à caractère polythéiste comme à chaque fois, méritait bien un article. Inspiration et témoignage… Par Yavanna.

Au matin de la Pleine Lune du Jeun de cette Roue 6, avant-dernière cérémonie avant Omnia, nous voici réunis en Neved dans le foyer de Belisama.

Le temps est clair, le soleil se montre par moment, mais le vent souffle puissamment.

Incubation

Répondant à un appel impérieux, je grimpe sur le navire de pierre, je m’installe pour un voyage intérieur intense tandis qu’autour de moi la cérémonie déroule son fil en l’honneur de toutes les divinités en résonance avec la Pleine Lune.

Altos, Maïwena, Aliya, Taranis, Belisama, Océane, Airmid, Dagda sont tour à tour appelés, évoqués, honorés, comblés d’attention et d’offrandes.

Et durant ce temps je mijote, je vibre, je suis traversée…
Accompagnée par l’inspiration des divinités et un « chant de la mer » comme une caresse, une lumière sonore de soutien…
Merci à celle qui se reconnaîtra !

Et au final me voilà emballée dans ma cape comme dans une graine, un cocon.

représentation de la cérémonie de Pleine Lune
Merci à Karine qui a su retranscrire cet instant avec beaucoup d’inspiration ! Œuvre reproduite avec son aimable autorisation.

Expression

Puis vient le temps des honneurs à Dahut.

Et là d’un seul coup je me déballe, je me déleste de mes pelures en trop, et je me dresse sur la pierre, comme un phare sur son piédestal.
Je suis emplie de tout le concentré de ce qui m’a travaillé durant la cérémonie, et je le restitue sous la forme la plus féconde pour Dahut : le chant.
Trois chants plus précisément : une note profonde vers la pierre et la terre, une note aigüe vers les cieux, un chant mélodique vers les êtres rassemblés là.
Et à travers la vibration de ma voix, je laisse s’exprimer tous mes espoirs et ma vision, et ce chant devient un appel pour tous ceux qui les partagent et les partageront. Un appel à se mettre en mouvement.

Puis le souffle reflue et me laisse à ma fragilité humaine dans le vent froid. Il est temps pour moi de remettre mes couches protectrices et de partager avec les autres participants les Vœux sacrés qui clôturent cette cérémonie si forte et si particulière.

Souvenirs de l’éclipse de la première Pleine Lune de la Roue 5

Voici une évocation de la cérémonie en l’honneur de Belenos et de Belisama, dont la danse céleste donna lieu en cette froide nuit à une superbe éclipse…

eclipse

Dans la froideur de la nuit, sacerdotes et invités ont été conviés à assister à la danse nocturne de Belenos et Belisama.

Autour des deux lanternes symboliques, explications et recueillement ont rassemblé hommes et femmes. Dans le même temps, le ciel dégagé a permis la jouissance de la vue de cette éclipse lunaire.

Spectacle inoubliable de la Lune qui de pleine peu à peu est devenue gibbeuse, puis croissant, et enfin qui a retrouvé sa plénitude, mais teintée d’un rouge sang qui par le passé a rempli les anciens d’effroi. Pour nous à qui la Science a apporté un regard de compréhension sur le jeu des astres et le fonctionnement de l’univers, l’effroi n’est plus de mise, mais la fascination demeure face à la merveille de cet évènement.

Après les prières d’usage, l’invocation de Belenos et Belisama par les cheminantes Ovates est montée haute et claire vers les astres qui constituent leur incarnation dans Notre Monde. Noms et Chants depuis l’Échine du Dragon, pour permettre l’accueil des divinités dans le cercle, et donner à chacun l’occasion de faire ses offrandes en présence des forces divines.

Puis les pas des hommes et des femmes ont martelé la terre autour des rochers, en écho avec la danse des astres dans les cieux.

Enfin, un moment de recueillement autour de la conscience en chacun de la Graine d’Or, incarnation de notre Être et origine de nos ressources propres et de notre autonomie a précédé les embrassades avant que chacun retourne en ses pénates, riche de souvenirs et d’expérience partagée.