Auteur/autrice : Yavanna

Fête de la Souveraine Dahut Roue 4

Après le couvert des bois de Neved à l’occasion du Solstice d’Été, voici que les invités et les sacerdotes de l’Ordre Druidique de Dahut retrouvent les hauteurs du foyer de la Porte d’AelYs pour honorer la Déesse Souveraine d’Europe : Dahut.

Appel de l’Arbre de Lumière

Après le protocole d’ouverture commun à toutes les cérémonies, le cœur spécifique à la Fête de Dahut comporte notamment, outre le tracé du pentacle, symbole de Dahut, l’appel de l’Arbre de Lumière.

Appel de l'Arbre de Lumière par la Prêtresse de la Souveraine

Témoignage de Yavanna sur l’instant reflété par cette photo :
« Le moment que Taliesin a saisi ici est celui où j’ai appelé l’Arbre de Lumière depuis le foyer de Dahut jusqu’au lieu de la cérémonie. Et précisément l’instant où j’étais concentrée sur l’enracinement de l’Arbre jusqu’à l’Autre-Monde grâce à la magie d’Ahes. Mon être est alors profondément connecté aux Graines d’Ombre, tendu vers l’Arbre et ses racines. Je suis dans un état de concentration extrême, déjà habitée par Dahut en tant que Prêtresse et littéralement plongée vers Ys et l’autre-Monde.
Mais je ne suis pas seule. Les autres sacerdotes et fidèles présents sont également reliés. Comme notre démarche est de ne jamais présager de ce qui va se passer en cérémonie, de ne suivre durant le cœur de la célébration que le flux de ce qui se manifeste, nous sommes tous dans une posture d’écoute et d’ouverture qui nous permet de saisir l’intuition et les messages du sacré, des divinités.
Revenir au sacré est pour nous ainsi revenir à la reliance pure et l’écoute du sacré sur l’instant, dans l’espace-temps consacré pour la cérémonie, en résonance avec le terroir et les cycles naturels solaires et lunaires.
Et vous pouvez ainsi voir sur la gauche une fidèle à l’écoute, saisie par la reliance, au centre Belen Faouenn, Prêtre d’Ahes, en connexion avec l’Autre-Monde très présent à ce moment, et sur la droite Saomma, cheminante Assistante, attentive et réceptive.
S’ouvrir, se relier et écouter, de tout son être, telle est la recette non pas miraculeuse mais profondément simple et accessible, de nos cérémonies connectées au sacré ici et maintenant, au-delà des fantasmes, des livres et des projections intellectuelles…. »

Invocation de la Souveraine

Invocation de la Souveraine par sa Prêtresse

Une fois que le Pentacle et l’Arbre sont en place, alors vient l’invocation formelle de la Souveraine.
Même si la Prêtresse est bien souvent déjà habitée par la Déesse, il est important de marquer cet appel, pour que les fidèles sachent que le temps va être venu pour les hommages et les offrandes.

Douceur et émotion

Au final, cette cérémonie fut éminemment douce et concentrée, marquée par une sorte d’émotion contenu, de maturité, de maîtrise et de souplesse tout à la fois.
Cela s’est ressenti notamment lors de la Bénédiction par l’Eau des Étoiles, où nul mot ne fut prononcé, juste l’intensité de la reliance de la Déesse vers les êtres à travers la Prêtresse.
Une fête donc bien différente de la fête précédente, et certainement aussi de la suivante. Et c’est bien là la reflet de la vitalité de la Tradition druidique, le fait que les cérémonies se suivent sans jamais être identiques…

Honneurs au Maître des Étoiles : Solstice d’Été Roue 4

Cette  cérémonie de Solstice en l’honneur du Maître des Étoiles, Belenos, aura vu enfin le retour des grandes assemblées, avec de nombreux invités venus faire l’expérience d’une cérémonie à nos côtés. Nouvelles têtes, et nouveau lieu également, puisque la célébration s’est déroulée dans une clairière polythéiste fraîchement ouverte dans la forêt de Nevet : la clairière des Houx.

Ouverture

Photo de Léa Lezé, avec son aimable autorisation

Procession avec le mat de Belenos et sa couronne solaire, accueil dans le cercle, prières sacerdotales et druidique, conscience des directions et de la paix… voici quelques ingrédients de l’ouverture d’un Solstice d’Été, sans oublier tous les détails qui font la richesse de ces célébrations collectives, avant d’en arriver au cœur : l’invocation et les offrandes à Belenos.

Invocation

Invocation aisée, tellement il était déjà présent avec nous… Mais avec l’importance de cet instant où les Ovates formalisent et incarnent l’appel des hommes et des femmes réunis, en prenant sur eux la responsabilité de l’invocation. Car telle est leur charge et leur engagement.

Le mat de Bel

L’accrochage des rubans sur la roue solaire du mat de Bel est toujours un moment fort de cette cérémonie du Solstice d’Été.

Millepertuis sur le mat du Maître des étoiles

Cette Roue il était décoré de millepertuis, fleur solaire, par les bons soins de Noema.

Accrochage des rubans sur le mat du Maître des Étoiles

Chacun vient ajouter son ruban à l’œuvre collective.

Message du Maître des Étoiles

Et en écho, le Maître des Étoiles rappelle son message fort de cette année, par la voix de l’Ovate qui l’a invoqué, après l’offrande faite par Saomma au nom de la communauté, en réaction à ce qu’incarnait ce geste : le fait d’être réunis et d’œuvrer ensemble.
« Communauté, commune idée, communes valeurs », mélopée qui s’impose et se répand dans le cercle.
De l’importance de se réunir autour de cette vision portée par Dahut d’un druidisme à nouveau vivant et moteur dans la société, rassembleur et innovant !

Échanges

Vers la fin de la cérémonie, après le « relâchement » de Belenos, l’Ovate Yavanna ressent le besoin de revenir vers l’ancrage et l’humilité de l’humus, pour accepter de redevenir simple humaine d’où la divinité est repartie…

Photo de Saomma, avec son aimable autorisation

Doigts enracinés dans la terre, avant de reprendre sa posture de dirigeante pour répondre aux nombreuses questions des invités, aux côtés des autres sacerdotes…

Photo de Saomma, avec son aimable autorisation

Taliesin, plongé dans ses explications aux questions qui surgissent après la fin de cérémonie… La transmission basée sur l’expérience vécue est toujours plus riche et mieux intégrée…

 

Cercles de Pleine Lune

Dahut vous accueille lors des cercles de Pleine Lune sous les frondaisons de l’Arbre de Lumière

L'Arbre de Lumière de Dahut

Lors de chaque Pleine Lune, venez recevoir les présents de Dahut et partager au sein du cercle un temps de reliance, de méditation et de parole autour de la spiritualité druidique et des valeurs païennes.
Yavanna, Prêtresse de Dahut, vous invite à la rejoindre pour honorer sa Déesse patronne, recevoir sa Bénédiction et ses messages, dans la convivialité, le respect et l’inspiration.

Au programme des cercles de Pleine Lune

  • Appel de l’Arbre de Lumière
  • Cercle des Bougies
  • Partage de la boisson de convivialité
  • Bénédiction par l’Eau des Étoiles
  • Temps de parole autour d’un thème de spiritualité
  • Partage de la Pomme Rouge
  • Et tout ce que l’inspiration des participants comme de Dahut amènera dans le cercle.

En pratique

Le Médaillon de la Prêtrise de Dahut

De 19h30 à 22h environ.
Accueil à partir de 19h15 au 2 route de Chateaulin à Locronan.

Prévoir d’apporter une bougie qui vous représentera dans le cercle et qui puisse se poser sur une table.

Sur inscription uniquement, contacter Yavanna sur yavanna@druidisme.fr

Cet évènement étant organisé par la Prêtrise de Dahut et relevant du domaine sacré, un contre-don est demandé mais il est libre à partir de 1€ symbolique afin que le sacré reste accessible à tous, sans pour autant négliger la valeur de ce qui est mis en place lors du cercle de Pleine Lune.
Cette somme sera versée au compte de l’Association de Culte de l’Ordre Druidique de Dahut, pour l’organisation matérielle des cercles (boissons, fournitures…) et le soutien aux projets de l’Ordre Druidique de Dahut.

Prochaines dates : samedi 24 juillet ; samedi 21 août ; mardi 21 septembre

Fête des Eaux Roue 4

Pour la deuxième Roue consécutive, la Fête des Eaux aura eu lieu lors d’un confinement. Cette fois-ci, la limite de déplacement imposée permit tout de même à trois sacerdotes de se retrouver sur une plage, lieu traditionnel de cette cérémonie en l’honneur d’Océane.

Plage d'AelYs sous le soleil de Belenos lors de la Fête des Eaux

Hommages en l’honneur d’Océane

Yavanna face à la Baie d'Ys lors de la Fête des Eaux

Chacun à notre manière, nous honorons et faisons offrande à la noble Maîtresse des Eaux.

Saomma joue du carillon sur la plage lors de la Fête des Eaux

Recueillement pour la Fête des Eaux

Sacerdotes recueillis face à la Baie d'Ys lors de la Fête des Eaux

Puis vient un temps de silence seulement ponctué par la rumeur de la mer et le son léger du carillon de Saomma.

Sacerdotes recueillis face à la Baie d'Ys lors de la Fête des Eaux

Cette cérémonie si particulière nous a montré à nouveau que parfois la plus grande simplicité n’empêche ainsi en rien la profondeur de la reliance et la sincérité des hommages…

Pleine Lune de la Vie Roue 4

Cette Roue les fêtes de Airmid et de Cernunnos tombent lors de la même pleine lune, faisant résonner la puissance de la Pleine Lune de la Vie, où monde végétal et monde animal vibrent du même appel à la Vie ! Les invités et sacerdotes de l’Ordre Druidique de Dahut se sont retrouvés sur les pentes du Menez Lokorn en Neved pour honorer les deux Aînés.

Fête de Cernunnos

La première partie de la cérémonie a fait vibrer les tripes et les cœurs dans l’Antre du Cornu. Tambours, voix, pieds, ont résonné autour du feu, et le hochet a rythmé les hommages et les offrandes à Cernunnos. La pulsion du Maître des Animaux nous a tous habités si profondément que nul n’est sorti de la reliance pour prendre des photos…
Parfois le sacré prend totalement le pas sur le profane et c’est bien ainsi. Nous serions bien restés plus longtemps autour du feu de l’Antre, mais une autre divinité réclamait notre attention et nos hommages.

Le Prêtre du Cornu Taliesin et la chienne Ina lors de la Pleine Lune de la Vie
Photo de AnaYs, avec son aimable autorisation.

Alors que nous nous déplacions d’un foyer à l’autre, le Prêtre du Cornu savourait la compagnie de la chienne Ina…

Fête d’Airmid

Vint alors le temps d’honorer la Maîtresse des Bourgeons et de la Sève, la douce Airmid au masque blanc et au manteau vert…
L’Ovate se concentre pour l’appeler au milieu du cercle.

L'Ovate Yavanna invoque Airmid lors de la Pleine Lune de la Vie
Photo de Bleuennie, avec son aimable autorisation.

Après le mouvement et le battement du Cornu, nous voilà assis pour entrer dans un autre rythme, celui d’un monde qui nous est à la fois si étranger et si proche…

Sacerdotes assis dans le cercle de la Pleine Lune de la Vie

Le monde végétal a bien des choses à nous apprendre sur l’enracinement, mais avec Airmid ce sont les bourgeons qui sont à l’honneur, et sur les plants de myrtilles du foyer de la Déesse, l’Ovate prélève justement les bourgeons qui vont être confiés aux participants en échange de leurs offrandes : présent de la Déesse, sacrifice du monde végétal pour nous inviter à méditer sur la puissance du bourgeonnement et l’élan de vie dans notre propre cheminement.

L'Ovate prélève des bourgeons lors de la Pleine Lune de la Vie