/|\ - Accueil » Actualités druidiques » Feu du sacrifice : autour des fêtes du Cornu et d’Aesus de la Roue 4

Feu du sacrifice : autour des fêtes du Cornu et d’Aesus de la Roue 4

Construire et accompagner le feu du sacrifice : c’est là que réside le coeur de la Fête d’Aesus. Et cette Roue, cette fête qui a lieu lors de la Lune Noire la plus proche de l’Équinoxe d’Automne, a coïncidé avec la fête du Cornu dans l’Autre-Monde qui est organisée chaque Lune Noire suivant l’Équinoxe d’Automne. Nous appelons cette conjonction particulière la Lune Noire de la Mort.
Récit par Yavanna.

Préparatifs pour le feu du sacrifice

Le monde végétal a un rythme différent, plus lent que celui de notre règne animal, et il a besoin de plus de temps pour se préparer aux cérémonies. C’est pourquoi le cercle sacré est exceptionnellement ouvert (en partie) par les Ovates en amont du temps sacré.

C’est également l’occasion de préparer le socle pour le feu du sacrifice. Socle triangulaire à l’image du sceau d’Aesus. Socle aux trois pointes, qui rappelle les trois parts de l’identité d’Aesus, de son incarnation dans le monde vivant, de son message…

Socle du feu du sacrifice pour la fête de Aesus de la Roue 4

Pointe de l’Humus sombre et nourricier
Transformation et décomposition
Offre les nutriments

Pointe des Racines pompant l’eau et les nutriments
Transformation et nutrition
Offre l’ancrage

Pointe du Feu dansant et dévorant
Transformation et purification
Offre la cendre

Allumage du feu du sacrifice en l’honneur d’Aesus

Le soir venu, alors que le soleil se couchant annonce le début du temps sacré, nous sommes venus nous rassembler autour du socle triangulaire, dans le cercle du foyer du Maître de l’énergie de mort du monde végétal.

Lanterne d’Airmid
Lanterne d’Aesus

Une lanterne est allumée pour chacun des deux Aînés Maîtres du monde végétal, car l’un n’est jamais très loin de l’autre…

 

 

 

 

 

Puis chacun vient à son tour déposer ses offrandes sur le socle de branches, et voilà bientôt que, malgré le bois mouillé, grâce à la foi instillée dans les offrandes mêlées au bois trouvé dans la clairière, le feu s’allume et s’élance à l’assaut du bois et de la nuit…

Ovate devant le feu du sacrifice

Et me voilà traversée du sens et du message d’Aesus, que je partage :

« Ainsi l’Humus offre les nutriments aux Racines, qui offrent le bois au Feu, qui offre la cendre à l’Humus… »

Bientôt, enveloppés de la chaleur du feu, nous nous installons sur le sol moelleux qui nous accueille, et nous entendons des messages indistincts qui semblent monter des profondeurs du sol…

Ainsi nous comprenons que la pointe du Feu offre aussi la chaleur
Que la pointe de l’Humus offre aussi le repos
Que la pointe des Racines offre aussi les murmures

Rencontre avec le Cornu dans l’Autre-Monde

Puis tandis que nous veillons le feu du sacrifice, un à un chacun s’en va dans la nuit retrouver l’antre du Cornu et solliciter un entretien.

Certains sont invités à entrer, et à faire leur offrande autour du feu bleu de l’Autre-Monde, d’autres restent sur le seuil…

Feu bleu du Cornu dans l'Autre-Monde

Mais toujours cette expérience est significative du chemin de chacun, et va venir nourrir choix et réflexion.

Fermeture du cercle

Toujours du fait du rythme différent du monde végétal, j’ai écouté les murmures et attendu quelques heures après la fin du temps sacré pour venir fermer le cercle autour du foyer d’Aesus, et voir le socle du feu du sacrifice qui a bien joué son rôle…

Vestiges du feu du sacrifice de la fête de Aesus de la Roue 4

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.